lama Jigme Rinpoche

Jigmé Rinpoché est un pratiquant et enseignant bouddhiste qui s’est rendu en France à la demande de son maître, Sa Sainteté le XVIe Gyalwa Karmapa, en 1975. Il est le fondateur de la première congrégation religieuse non catholique en France à être reconnue par les autorités de l’État français, ce qui a grandement contribué à l’implantation du Dharma en Europe pour toutes les écoles du bouddhisme.

Jigmé Rinpoché s’est consacré au développement de Dhagpo Kagyu Ling (en Dordogne) et a entrepris un voyage à travers le continent européen, à la rencontre des Occidentaux. Sa connaissance et son expérience de l’Occident acquises au cours des cinquante dernières années facilitent une adaptation fluide des enseignements du Bouddha à la société occidentale.

En 2012, Thayé Dorjé, Sa Sainteté le XVIIe Gyalwa Karmapa, a désigné Jigmé Rinpoché comme secrétaire général en charge de l’administration internationale de la lignée karma kagyü. Ainsi, Jigmé Rinpoché voyage dans le monde entier, supervisant le fonctionnement et le développement des centres et monastères karma kagyü directement reliés à Karmapa.

Afin de préserver et de prolonger le travail de Shamar Rinpoché pour le bienfait des êtres sensibles, Jigmé Rinpoché s’occupe, depuis le décès de ce dernier en 2014, du système éducatif qu’il avait mis en place avec une école primaire à Takdah, près de Darjeeling en Inde, l’Institut Sri Diwakar Buddhist Academy à Kalimpong, en Inde également et l’Institut d’études supérieures bouddhiques de Sharminub à Katmandou, au Népal.

Par ailleurs, Jigmé Rinpoché est l’auteur de plusieurs livres traduits en diverses langues.